Blog de la Ferme du Sillon

 

Article journal Le Progrès en date du 30 novembre 2021

(cliquer sur ce lien ou la photo)

 

 

 

 

 

 

 

À Chaux-des-Crotenay, la ferme du Sillon accueille en permanence une trentaine d’adultes qui souffrent d’autisme. Toute l’année, une vingtaine de résidents travaillent dans l’atelier horticole et le potager de l’établissement et s’activent à faire pousser, sous serre et en pleine terre, des fleurs vivaces et annuelles ainsi que des plants…
La vente de leur production de plants sur la foire : une action pleine de sens pour les autistes de la ferme du Sillon. 
Même si le thermomètre avait du mal à afficher plus d’une dizaine de degrés ce mercredi matin 26 mai, la foire de printemps a réchauffé le moral des habitants de la région de Champagnole
Photo Progrès /Jacques RUTY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Production horticole de la Ferme du Sillon
Nous avons cette année une belle production obtenue par le travail assidu des habitants du Sillon. Il se peut que pour certains produits nous soyons en rupture de stock, veuillez nous en excuser d’avance.

Cliquez sur le lien pour le bon de commande.

Pour tous renseignements sur une commande ou un règlement, contacter le 03.84.51.57.57

 

Des fleurs à la Ferme du Sillon

L’établissement de Chaux des Crotenay permet à ses résidents autistiques de mener des activités horticoles, en ouverture sur le monde extérieur.

Le beau bâtiment du Sillon Comtois trouvera t-il enfin de la stabilité et de la sérénité ?

Permettre à une trentaine d’autistes de s’épanouir et de s’ouvrir au monde : la mission première de la Ferme du Sillon trouve une jolie concrétisation depuis plusieurs mois. Deux résidents, Geoffrey et Benoît, ont en effet découvert cet été, l’univers des serres horticoles de la ville de Champagnole. Plantation de massifs, horticulture : ils ont ainsi mis à profit à raison d’une matinée par semaine la pratique et l’expérience qu’ils acquièrent dans leur établissement. Grâce à leurs éducateurs, une vingtaine de résidents cultive sous serre ou à l’extérieur des fleurs et des légumes. Ces activités vertes récurrentes, portées par la nouvelle direction, l’Ages Adapei, trouvent aussi des débouchés à l’extérieur : outre un marché organisé au sein du Sillon, la production a déjà été vendue au marché de Nozeroy, et certains résidents ont même pu participer à la floraison de communes alentour (Pont de la Chaux, Loulle, Sirod, Chatelneuf…). De quoi créer des temps d’échange et de lien et de pouvoir rendre les résidents fiers de leur travail accompli…

 

Ferme du Sillon : le bien-être des résidents avant tout

La ferme du Sillon poursuit sa politique de développement autour de la médiation animale, en tissant un lien entre le résidant et l’animal. Ce dernier peut intervenir afin de créer où maintenir une relation par la communication non verbale par exemple le sens du toucher.

Par Guy CHATOT –

Isabelle et Hulka l’amie des résidents.  Photo Progrès /Guy CHATOT

Cette méthode qui créé une belle dynamique dans l’établissement. Complètement isolé dans la campagne, il dispose de tous les éléments pour recevoir des animaux et poursuivre la mission fixée, en y incluant de plus petits animaux, plus adaptés pour certains résidents et Hulka une chienne Husky.

Après un appel sur les réseaux sociaux, de nombreux petits animaux, dans une très grande diversité – lapins nains, mandarins, poules, tortues – vont venir….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire