L’AGES ADAPEI a été créée par des parents et des amis en 1994 pour gérer les établissements créés par l’Adapei de la Côte d’Or.
Les personnes accueillies et accompagnées ont des difficultés pour bien comprendre, pour s’expliquer, pour communiquer, pour savoir faire des choix.
Les personnes sont aidées par des éducateurs pour mener leur vie comme elles le souhaitent.
Les personnes handicapées mentales sont aussi importantes que les autres personnes. Elles ont plus de difficultés que les autres.
L’AGES ADAPEI veut que les personnes soient heureuses dans les établissements.
L’AGES ADAPEI veut que les familles soient satisfaites et rassurées.
L’AGES ADAPEI veut que les professionnels soient associés aux décisions et bien formés.
L’AGES ADAPEI veut être un acteur dynamique en Côte d’Or.
L’AGES ADAPEI veut la meilleure qualité possible pour accompagner les résidents.
A l’AGES ADAPEI, tout le monde doit coopérer et travailler ensemble.

 

PRESENTATION DE L’AGES ADAPEI

Lors de sa création en 1962, l’ADAPEI de la Côte d’Or avait principalement pour but d’apporter aux familles de personnes handicapées :

  • un appui moral et matériel dont elles avaient besoin,
  • une aide pour les démarches administratives,
  • une information des médias,
  • leurs représentations auprès des autorités,
  • la sensibilisation des pouvoirs publics.

Ces aides portaient sur la mise en place de moyens nécessaires au développement de ces personnes en situation de handicap, à leur éducation, à leur insertion et à leur logement, sans pour autant assurer la gestion de structures spécialisées.

Dans les années 90, l’Adapei 21, devant la pénurie de solutions pour les plus démunis, décide de créer un premier établissement.

Elle en confie la gestion à une association de gestion, créée à cet effet : l’AGES ADAPEI.

Depuis 1995, l’AGES ADAPEI propose des créations ou modifications de structures et apporte les compétences et moyens nécessaires à l’aboutissement des projets de l’Adapei 21.

 

 

L’AGES ADAPEI défend et favorise :

Le respect et la dignité des personnes

L’ensemble des acteurs s’engage dans le respect des personnes et de leur dignité.

La personne accueillie est au coeur de la dynamique associative. Ses intérêts et droits sont accompagnés de ses choix et de ses motivations. C’est pourquoi les réponses proposées doivent être modulées en fonction des besoins, des capacités et des intérêts des personnes accompagnées.

Les soins et la protection doivent être assurés à chacun.

L’objectif de faire accéder les personnes à plus d’autonomie, et de favoriser la promotion individuelle dans le respect de son projet, ne doit pas être perdu de vue.

La famille est prise en compte soutenue, et associée dans toute démarche, en tenant compte des attentes et du statut de la personne accueillie.

L’inclusion sociale

La personne est reconnue en tant que personne citoyenne. Elle jouit à ce titre des mêmes droits et a les mêmes devoirs que tout membre de la société.

L’association agit à la fois auprès des personnes dans le cadre du droit à la compensation du handicap mais aussi auprès de la société pour favoriser l’acceptation, faire connaître, et reconnaître la différence.

L’inclusion sociale de la personne s’effectue dans le respect de son projet personnalisé.

La culture de la bientraitance

L’association s’engage à développer une culture de la bientraitance sur les bases des recommandations des bonnes pratiques de l’ANESM (Agence Nationale d’Evaluation Sociale et Médico-sociale).

L’épanouissement des personnes

L’élaboration et la mise en oeuvre du projet personnalisé de chaque personne doivent permettre son épanouissement : bien être, estime de soi, confiance et développement de ses potentialités.

Une gouvernance associative, solidaire et dynamique

Toute personne qui collabore aux missions de l’association, élue, qualifiée, salariée, bénévole, agit dans le respect du projet associatif. Les valeurs de l’association sont à la base d’une organisation et d’une gestion rigoureuse.

Chacun doit être, dans les responsabilités de sa fonction, attentif à favoriser la transversalité, la coopération entre les administrateurs et les professionnels.

 

Parce que nous respectons la personne handicapée mentale, comme citoyen à part entière, avec ses capacités, ses différences, à travers son projet de vie.

Notre ambition est de l’accompagner en l’aidant

  • à se réaliser,

  • à se dépasser,

  • à nous surprendre …

     

Voir le Projet Associatif de l’AGES ADAPEI