Article du Bien Public, parution du 8 décembre 2018, par Amandine ROBERT.

Pour Noël, ils font rimer festivités avec solidarité

Des cadeaux solidaires et locaux, c’est possible. Petits ou gros budgets peuvent trouver leur bonheur et surtout donner un petit coup de pouce à de grandes causes pour les fêtes. À l’Adapei 21, on mise beaucoup sur la campagne de Noël pour mener à bien des projets en cours ou à venir.

Ces cadeaux solidaires sont un moyen concret d’aider l’association Adapei 21 à mener ses projets à bien. Photo DR

Chaque année, ce sont 10 000 € qui entrent dans les caisses de l’Adapei 21 (Association départementale de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis de Côte-d’Or). Selon la présidente, Jacqueline Muller, la campagne hivernale s’articule autour de trois axes : « Dans un premier temps, il y a les marchés de Noël. Nous mettons en vente des objets confectionnés par les familles et les bénéficiaires de nos trois foyers d’accueil médicalisé (FAM) d’Is-sur-Tille, Auxonne et Fontaine-Française. C’est un moyen de mettre en valeur les patients et les établissements. On a parfois l’impression que rien ne se fait là-bas, mais c’est faux. Les gens sont capables de réaliser des choses magnifiques ». Autre façon de remplir la hotte de cadeaux, toujours en faveur de l’Adapei : piocher dans le catalogue national disponible dans les locaux de l’association au 6, rue de la Résistance, à Dijon. « Nous préparons les commandes et les gens viennent les récupérer ici. C’est un moyen de garder le contact. » Pour compléter la magie des fêtes, il y a toujours la possibilité d’envoyer vos vœux sur une carte solidaire.

Le but ? Améliorer le quotidien

Une belle et bonne action, ces cadeaux solidaires, mais surtout un moyen très concret d’aider l’Adapei. « Cette année, nous installons une maison de répit à Morey-Saint-Denis. On envisage également la création d’un accueil de jour à Dijon. De plus, à l’avenir, nous espérons participer à la reconstruction de notre foyer d’accueil médicalisé à Fontaine-Française. Cette année, le conseil d’administration a validé le fait que l’Adapei 21 mettra 300 000 € dans les travaux du FAM d’Is-sur-Tille. C’est le résultat de dix ans de campagne de Noël et d’opérations brioches. »

Lors des marchés de Noël, nous mettons en vente des objets confectionnés par les familles et les bénéficiaires de nos trois foyers d’accueil médicalisé. […] C’est un moyen de mettre en valeur les résidents et les établissements.

Des cadeaux 100 % faits maison, 100 % locaux et 100 % solidaires. C’est ce que propose l’Adapei 21 (Association départementale de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis de Côte-d’Or). Il s’agit, par exemple, de petites maisons pour les oiseaux ou encore d’un pot de fleurs. Le tout pour un budget modeste, compris entre 1 et 15 €. « Le plus gros du choix est même entre 1 et 5 € », précise Jacqueline Muller, présidente de l’association.

« Le plus gros du choix est même [compris] entre 1 et 5 € », précise la présidente de l’association. Photo DR

 

Venez nous rendre visite le 1ier décembre à Fontaine Française

Une nouvelle salle et une population différente nous attendent cette année à Fontaine-Française.

Nous partons donc pour une nouvelle aventure.

Faire connaître les personnes que nous accompagnons à l’Adapei 21 et mettre en valeur les travaux confectionnés par les résidents dans les foyers, comme le FAM Sainte Elisabeth de Fontaine Française.

Ainsi que ceux réalisés par les nombreux bénévoles qui participent individuellement par la confection d’objets, de confiture, de gâteaux à manger sur place ou à emporter.

Tel a toujours été le but de ce marché. Nous espérons que 2018 tiendra ses promesses malgré ce changement de commune